Bac: Le père et le fils qui passaient leur bac cette année, l’ont décroché!

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Bac: Le père et le fils qui passaient leur bac cette

année, l’ont décroché!

https://www.facebook.com/Bacheliers-p%C3%A8re-et-fils-1138424429555031/

AccueilActualités > Père et fils, ils passent leur bac en même temps

Père et fils, ils passent leur bac en même temps

L’un a 16 ans et passe son bac L, l’autre 41 ans et prétend au bac pro commerce. Grégory et Jean-Benoît, fils et père originaires de la région de Lyon, passent leur bac en même temps.

C’est la belle histoire du bac ! L’information, dénichée par Le Parisien, est insolite : cette année, dans la région de Lyon, un père et son fils ont tous les deux passé le bac.

Réviser en même temps à la maison

Jean-Benoît et Grégory Tulowa, 41 et 16 ans, étaient respectivement inscrits en bac professionnel commerce et en bac L. Le parcours du plus jeune a de quoi être optimiste : avec un an d’avance, il a terminé l’année dans les premiers de sa classe. Confiant, il s’est dit « très content » de passer le bac la même année que son père. « Il est très courageux. Et moi, je trouve ça chouette de réviser en même temps que lui à la maison », a-t-il expliqué au Parisien.

Ecole de reconversion pendant un an

Pour Jean-Benoît, le chemin jusqu’au bac n’a pas été aussi simple. Né sur l’Île Maurice, il a quitté l’école à 12 ans. « Les fournitures scolaires coûtaient trop cher pour ma famille. Je suis devenu serveur dans le restaurant où mon père travaillait », témoigne-t-il. Arrivé en France à l’âge de 22 ans, c’est en lançant son entreprise de cuisine du monde que lui vient l’envie de passer le bac : « Sans diplôme, c’était compliqué. » Le retour en classe n’a pas été facile non plus. « Je l’ai fait dans une école de reconversion de 8 heures à 17h15 tous les jours pendant un an. Me lancer la même année que Greg me motivait encore plus. »

Quels objectifs pour les résultats, attendus mercredi 5 juillet ? Une mention très bien pour l’ado, et une moyenne de 12 pour son père. Ensuite, Jean-Benoît pourra s’occuper de sa société, tandis que Grégory rejoindra une classe préparatoire du lycée du Parc à Lyon

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »